Campagne SEA - 5 conseils pour bien commencer

Campagnes SEA : 5 conseils pour bien commencer

Le SEA fait partie des leviers payants les plus rentables sur le digital pour les marques. Il permet tous les jours de capter des intentions d’achat ou des recherches de millions d’internautes

En France et dans beaucoup d’autres pays, le SEA est de loin le levier sur lequel les annonceurs investissent le plus, parfois même plus qu’en télévision.

Avec cet article, nous allons vous expliquer comment bien commencer dans le lancement de vos campagnes SEA.

1. Définir des objectifs marketing clairs

Le plus important est de commencer par définir les objectifs que vous souhaitez maximiser via les campagnes SEA. Pour cela, il est nécessaire de se poser les bonnes questions. 

Si vous avez des enjeux de vente en ligne

  • Quels sont mes objectifs de rentabilité ? Quel est mon panier moyen ?
  • Quel prix suis-je prêt à payer pour acquérir un nouveau client ou générer une nouvelle vente ? etc.
  • Est-ce que je souhaite maximiser mon chiffre d’affaires ou le nombre de vente ?

Si vous avez des enjeux de génération de leads

  • Quelles sont les actions sur le site qui peuvent me permettre de générer un lead ? Il peut s’agir d’un formulaire, d’un contact téléphonique ou d’une newsletter par exemple.
  • Quelle est la valeur de ces actions ? Un formulaire n’a peut-être pas le même taux de transformation qu’un appel téléphonique.

Une fois votre objectif parfaitement défini, vous pourrez sélectionner l’objectif Google Ads répondant le mieux à vos besoins !

2. Cibler une audience dans les campagnes SEA

Plus que jamais, la définition de votre cible marketing (audience en langage Google Ads) est clé pour obtenir des bonnes performances et affiner le ciblage de vos campagnes SEA. Pour vous aider, vous pouvez vous poser ces questions : 

  • Quel est votre visiteur type ? Pour le comprendre, vous pouvez utiliser les données de votre compte Google Analytics. Vous pourrez ainsi repérer sa profession, ses hobbies ou encore son genre ou sa localisation. 
  • Quel sont les habitudes de ce visiteur sur votre site ? En réussissant à le déterminer, vous arriverez à mieux construire vos annonces en répondant parfaitement aux besoins identifiés. 

Dès lors que vous aurez défini votre cible marketing, vous pourrez utiliser les ciblages natifs de Google Ads. Voici un résumé de ce qui est disponible : 

  • L’audience d’affinité : elle permet de toucher des utilisateurs en fonction de leurs centres d’intérêts
  • Les données démographiques  : permettent d’atteindre des utilisateur grâce à des éléments qui le caractérisent sur le long terme comme l’âge par exemple
  • Les audiences sur le marché : pour toucher les utilisateurs en fonction de leurs intentions d’achat
  • Le remarketing : pour cibler à nouveau des internautes qui ont eu des interactions avec votre entreprise (site ou publicités principalement)
  • Les audiences similaires : permet de toucher des utilisateurs qui présentent les mêmes caractéristiques que vos clients

3. Cibler les bons mots-clés 

Pour cibler de manière optimale et donc choisir les bons mots-clés, il faut également comprendre les intentions de l’internaute lorsque qu’il écrit dans la barre de recherche. 

Les mots-clés permettent de mettre en relation les requêtes recherchées par les internautes, et votre annonce. Comme chaque internaute est différent, les manière de rechercher le sont aussi. Le ciblage est donc central dans les campagnes SEA

C’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à acheter des mots-clés assez larges mais aussi d’autres très précis. 

Il est donc essentiel de bien comprendre les subtilités des types de correspondances

  • Requête large : permet de faire correspondre des recherches avec des fautes d’orthographe par exemple, mais aussi les variantes pertinentes 
  • Les mots-clés à exclure : permet de ne pas diffuser les annonces si un certain mot-clé est recherché
  • Modificateur de requête large : permet de diffuser les annonces dans le cadre d’une recherche incluant les mots précédés d’un signe “+”
  • Expression exacte : diffusion de l’annonce comprenant l’expression exacte avec des mots supplémentaires avant ou après
  • Mot-clé exact : une correspondance exacte avec le mot-clé sélectionné, ou variante proche avec un sens identique

Par ailleurs, voici quelques conseils pour bien commencer : 

  • Inspirez-vous des mots-clés présents sur votre site pour que vos annonces SEA soient en adéquation avec les services que vous proposez 
  • Vous pouvez utiliser l’outil de suggestion de mots-clés de Google pour identifier de nouvelles expressions intéressantes
  • N’hésitez pas à vous positionner sur des mots-clés longue-traîne (moins utilisés donc moins concurrentiels)
  • Etablissez une liste pertinente de mots-clés à exclure pour éviter de dépenser sur les requêtes des internautes non pertinentes pour vous

4. Définir vos budgets pour les campagnes SEA

L’idéal est de fixer un budget variable pour ne pas perdre d’opportunités : tant que vous atteignez vos objectif de performance, vous pouvez dépenser. 

On retrouve ici l’enjeu principal qui est de bien définir les bons objectifs sur Google Ads pour maximiser votre croissance.

Si, comme beaucoup de marques, vous  avez un budget fixe tous les mois, il faut veiller à paramétrer les bons budgets quotidiens et à les faire varier en fonction de l’évolution des performances de vos campagnes.

5. Créer la campagne SEA

Les paramètres de vos campagnes

En ce qui concerne le paramétrage de vos campagnes SEA, la première étape est de sélectionner les options de ciblage. A ce moment-là, plusieurs options s’offrent à vous comme les possibilités de ciblage géographique. 

Vous devrez ensuite définir un budget quotidien correspondant à la moyenne de ce que vous souhaitez dépensez chaque jour. Google Ads vous demandera ensuite sur quels KPIs vous souhaitez vous concentrer. Ceux-ci sont à définir selon vos objectifs. 

Des annonces et des extensions d’annonces sont ensuite à créer.  Les extensions d’annonces sont clés, par exemple pour donner des informations supplémentaires sur votre business (position géographique de vos magasins, numéro de téléphone etc.). 

Configurer les groupes d’annonces

Les groupes d’annonces correspondent à des univers sémantiques que vous souhaitez cibler. Si vous vendez des pièces détachées pour voitures, vous devez créer des groupes pour chaque catégorie de pièces avec les bons mots-clés, les bonnes annonces et les bons liens de redirection.

Deux options s’offrent alors à vous : 

  • Les annonces standards : vous créez vos annonces vous-même en fonction de vos mots-clés
  • Les annonces dynamiques : elles sont créées automatiquement en fonction des mots-clés présents sur votre site.

Bonus : Optimiser ses campagnes SEA

Travaillez votre page de destination 

La qualité de votre landing page est primordiale pour vous assurer des campagnes SEA performantes. En effet, l’algorithme de Google prend largement en compte la pertinence de cette page pour les utilisateurs. Veillez à ce que le contenu soit optimisé pour vos annonces et que les temps de chargement des pages ne soient pas trop longs.

Rédigez des annonces parfaites

Les annonces comprennent une description à destination des internautes. Celle-ci doit donc être optimisée pour attirer leur attention, mais aussi leur apporter des éléments de réponse. Ainsi, une annonce bien rédigée incitera l’utilisateur à cliquer s’il est intéressé par votre offre. 

Ne négligez pas la géolocalisation

Afin d’optimiser vos campagnes SEA, vous pouvez vous démarquer en jouant sur la géolocalisation des annonces. En effet, si vous possédez des points de vente en physique, il est avantageux de moduler les enchères selon la localisation des internautes. Une personne proche d’un certain point de vente se verra proposer une annonce en conséquence.

Vous connaissez désormais tout du béaba des campagnes SEA. Il existe cependant d’autres points plus techniques qui vous permettront d’optimiser ces campagnes. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter 🚀